• Ma programmation est basée sur 3h30 de cours par semaine. Les autres heures étant effectuées par un collègue.
    Pour la lecture, je me suis appuyé sur les programmes du collège. En revanche, pour les outils de la langue j'ai repris les différents items du Palier 1 du Socle Commun. Les séquences de lecture des deux premières périodes sont en lien direct avec le programme d'Histoire.

    Aperçu :

    Programmation annuelle - 6ème SEGPA

    Téléchargements :

    Programmation annuelle - 6ème SEGPA         Programmation annuelle - 6ème SEGPA

     

    Voir aussi :

    Programmation, évaluation diagnostique, contrat d'objectifs 2013-2014


    12 commentaires
  • Deux circulaires sont particulièrement importantes.

    La circulaire du 29 août 2006 "Enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré" qui :
    - définit les modalités d’admission et de suivi des élèves accueillis en SEGPA ;
    - détaille les conditions nécessaires à l’individualisation de leur parcours de formation afin que tous les élèves soient en mesure, à l’issue de la scolarité obligatoire, d’accéder à une formation conduisant au minimum à une qualification de niveau V.

    Circulaire du 29/08/2006
    Circulaire du 29 août 2006

    La circulaire du 24 avril 2009 "Orientations pédagogiques pour les EGPA dans le second degré"  qui :
    - donne, comme son nom l'indique, les orientations pédagogiques pour les enseignements adaptés dans le second degré. Cette circulaire annule et remplace la circulaire du 19 juin 1998 et la note de service du 19 juin 1998.

    Circulaire du 24/04/2009
    Circulaire du 24 avril 2009


    L'ensemble des textes officiels est disponible sur le site Eduscol.


  • File:Gilgamesh.jpg

    L’Épopée de Gilgamesh  est la première oeuvre littéraire que nous connaissions, les plus anciennes versions datant de -2500 av. J.-C. Longtemps oubliée, l'histoire du roi d'Uruk nous est parvenue grâce à des tablettes d'argile en écriture cunéiforme découvertes au 19è siècle à Ninive (Irak). 

    Bien que ce texte ait eu une grande influence, il aura fallu attendre 2008 pour que L’Épopée de Gilgamesh fasse son entrée officielle dans les nouveaux programmes du collège au même titre que L'Iliade, L'Odyssée ou bien encore La Bible

    Si vous ne connaissez pas encore cette oeuvre, prenez au moins le temps de lire la 11ème tablette, vous serez surpris d'y retrouver le récit du Déluge ! 

    Au bas de cet article, vous pourrez également trouver des liens vers un passionnant documentaire diffusé par Arte en 2007.

      

    Séquence pour mes élèves de 6ème :

    0. Organigrammes des compétences - la première version est de Marielle et la seconde (inspirée de la première) est la mienne - L’Épopée de Gilgamesh
    0. Plan de la séquence by MarielleL’Épopée de Gilgamesh

    1. Lecture : Présentation de l'oeuvre
    2. Grammaire : la phrase - L’Épopée de Gilgamesh
    3. Lecture : La rencontre de Gilgamesh et Enkidu (Extrait de la tablette 2) -  Gilgamesh
    4. Grammaire : la forme négative -  Gilgamesh
    5. Récitation : "La force de l'amitié" -  Gilgamesh
    6. Lecture : Le combat contre Humbaba (Extrait de la tablette 5) -  L’Épopée de Gilgamesh
    7. Grammaire : le verbe - Ressources pour les SEGPA - Verbe
    8. Ecriture : le combat contre Humbaba du point de vue de Gilgamesh -  L’Épopée de Gilgamesh
    9. Ecriture : "tablette d'argile" pour la production finale -  L’Épopée de Gilgamesh
    10. Compréhension orale : La mort de Enkidu (Extraits du docu. Arte) -  L’Épopée de Gilgamesh

    11. Evaluation : Le retour à Uruk (culture littéraire + compréhension + outils de la langue) -  L’Épopée de Gilgamesh (mis à jour le 09/11/2012)

    11bis. Une autre évaluation très complète proposée par Marielle : Le Taureau Céleste -  L’Épopée de Gilgamesh

     

    Dossier compressé contenant les fichiers .docx

     

    Aperçus :

    Gilgamesh-Gilgamesh

     

    L'intégralité du documentaire Arte : 

    1ère partie
    2ème partie

    3ème partie
    4ème partie
    5ème partie
    6ème partie

     

    A voir :

    Pour effectuer les phases de rappel en début de séance, préparer une lecture, raconter les épisodes non lus en classe, je trouve les illustrations proposées sur le blog de cet illustrateur très intéressantes (cliquez sur l'image pour accéder au blog : fredsochard.com) :

    L’Épopée de Gilgamesh


    54 commentaires
  • J'ai testé une partie des dossiers "Je lis, je comprends" pendant un trimestre avec mes élèves de 5ème SEGPA. Je vous présente ici ce que j'ai retenu de cette brève expérience.

    Mes élèves ont-ils semblé plus motivés et investis dans leur travail ?
    Oui, c'est certain. Contrairement aux questions de compréhension "traditionnelles", mes élèves se sont davantage plongés dans les textes et se sont beaucoup plus impliqués dans les questionnaires, notamment ceux qui ont des difficultés à l'écrit car ils ne "perdent" plus leurs ressources attentionnelles dans la rédaction de la réponse. En effet, dans les exercices de l'unité 1 et dans ceux que j'ai pu proposer en complément, il s'agissait plus de cocher, relier, découper, coller, compléter, entourer... On peut vraiment dissocier les difficultés d'écriture à celles de lecture. Cette variété d'exercices a également rendu les séances plus dynamiques.

    Suite à cette expérience, vais-je abandonner les questions de compréhension "traditionnelles" ?
    Non, je pense que ce serait une erreur et en contradiction avec les compétences à acquérir pour le CFG. En revanche, j'en ferai un exercice bien spécifique : "apprendre à comprendre" et "apprendre à rédiger une réponse" sont deux choses distinctes. J'ai l'impression que ces questions ne sont  profitables aux élèves seulement si :
         - elles ne sont pas trop nombreuses ;
         - elles sont posées après des exercices de recherche ;
        - le niveau d'exigence, quant à la qualité de la rédaction, est élevé. Mieux vaut avoir deux réponses bien écrites qu'une dizaine bâclée.

    Est-ce que les élèves ont progressé ? 
    En trois mois d'expérience, il est difficile de dire si les progrès réalisés sont significatifs. Qu'en restera-t-il après une latence de plusieurs mois ? Les progrès réalisés sont-ils seulement dus à cette nouvelle approche ? Je ne sais pas, mais disons que sur le court terme, les résultats ci-dessous laissent à penser que ce type d'exercices est bénéfique même si certains résultats sont à relativiser.

      Pré-tests % Post-tests % Variation %
    Elève 1 45,00 75,00 + 66,66
    Elève 2 45,00 60,00 + 33,33
    Elève 3 42,50 67,50 + 58,82
    Elève 4 62,50 80,00 + 28,00
    Elève 5 67,50 82,50 + 22,22
    Elève 6 57,50 57,50 + 0,00
    Elève 7 35,00 45,00 + 28,57
    Elève 8 75,00 85,00 + 13,33
    Total 53,75 69,06 + 28,48

    Résultats obtenus aux évaluations (partie 1,2,3 - soit un total de 20 items)
    Les items "bis" n'ont pas été pris en compte. 

    Pour conclure...
    Je poursuivrai l'expérience sans hésiter l'an prochain. Mais n'ayant que 3h30 de français par semaine avec mes futurs 6ème je serai obligé de distiller ces exercices durant les lectures de textes littéraires, il ne me sera pas possible de faire de séances spécifiques, ce qui n'est peut-être pas plus mal.
    En me relisant et en regardant ma première séance de lecture sur l'Epopée de Gilgamesh (que j'ai préparée pour la rentrée) je me dis que je n'ai pas tiré toutes les leçons de cette expérience : je pose encore 8 huit questions à rédiger complètement... on perd difficilement ses mauvaises habitudes !


    1 commentaire