• Je lis, je comprends - bilan

    J'ai testé une partie des dossiers "Je lis, je comprends" pendant un trimestre avec mes élèves de 5ème SEGPA. Je vous présente ici ce que j'ai retenu de cette brève expérience.

    Mes élèves ont-ils semblé plus motivés et investis dans leur travail ?
    Oui, c'est certain. Contrairement aux questions de compréhension "traditionnelles", mes élèves se sont davantage plongés dans les textes et se sont beaucoup plus impliqués dans les questionnaires, notamment ceux qui ont des difficultés à l'écrit car ils ne "perdent" plus leurs ressources attentionnelles dans la rédaction de la réponse. En effet, dans les exercices de l'unité 1 et dans ceux que j'ai pu proposer en complément, il s'agissait plus de cocher, relier, découper, coller, compléter, entourer... On peut vraiment dissocier les difficultés d'écriture à celles de lecture. Cette variété d'exercices a également rendu les séances plus dynamiques.

    Suite à cette expérience, vais-je abandonner les questions de compréhension "traditionnelles" ?
    Non, je pense que ce serait une erreur et en contradiction avec les compétences à acquérir pour le CFG. En revanche, j'en ferai un exercice bien spécifique : "apprendre à comprendre" et "apprendre à rédiger une réponse" sont deux choses distinctes. J'ai l'impression que ces questions ne sont  profitables aux élèves seulement si :
         - elles ne sont pas trop nombreuses ;
         - elles sont posées après des exercices de recherche ;
        - le niveau d'exigence, quant à la qualité de la rédaction, est élevé. Mieux vaut avoir deux réponses bien écrites qu'une dizaine bâclée.

    Est-ce que les élèves ont progressé ? 
    En trois mois d'expérience, il est difficile de dire si les progrès réalisés sont significatifs. Qu'en restera-t-il après une latence de plusieurs mois ? Les progrès réalisés sont-ils seulement dus à cette nouvelle approche ? Je ne sais pas, mais disons que sur le court terme, les résultats ci-dessous laissent à penser que ce type d'exercices est bénéfique même si certains résultats sont à relativiser.

      Pré-tests % Post-tests % Variation %
    Elève 1 45,00 75,00 + 66,66
    Elève 2 45,00 60,00 + 33,33
    Elève 3 42,50 67,50 + 58,82
    Elève 4 62,50 80,00 + 28,00
    Elève 5 67,50 82,50 + 22,22
    Elève 6 57,50 57,50 + 0,00
    Elève 7 35,00 45,00 + 28,57
    Elève 8 75,00 85,00 + 13,33
    Total 53,75 69,06 + 28,48

    Résultats obtenus aux évaluations (partie 1,2,3 - soit un total de 20 items)
    Les items "bis" n'ont pas été pris en compte. 

    Pour conclure...
    Je poursuivrai l'expérience sans hésiter l'an prochain. Mais n'ayant que 3h30 de français par semaine avec mes futurs 6ème je serai obligé de distiller ces exercices durant les lectures de textes littéraires, il ne me sera pas possible de faire de séances spécifiques, ce qui n'est peut-être pas plus mal.
    En me relisant et en regardant ma première séance de lecture sur l'Epopée de Gilgamesh (que j'ai préparée pour la rentrée) je me dis que je n'ai pas tiré toutes les leçons de cette expérience : je pose encore 8 huit questions à rédiger complètement... on perd difficilement ses mauvaises habitudes !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Août 2012 à 15:10

    mais comme tu le dis, c'est nécessaire pour le CFG ;-) (encore que, pour les items de compréhension, on peut passer par l'oral, rien n'indique la réponse écrite obligatoire, et dans ce cas, les réponses rédigées peuvent être validées lors des évaluations des autres disciplines, mais bon)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :